100, rue des maths 38610 Gières / GPS : 45.193055, 5.772076 / Directeur : Thierry Gallay

En mémoire de Lucien Guillou

Lucien Guillou était un mathématicien, étudiant de Larry Siebnmann, enseignant aux universités d'Orsay, Genève et Grenoble, directeur de thèse et directeur d'UFR.

 

Lucien a été nommé professeur à l’Université de Grenoble le 1er octobre 1991 vingt ans après son recrutement en 1971 à Orsay comme assistant auxiliaire. Il était donc issu de l’école de topologie d’Orsay autour de Laurent (Larry) Siebenmann. Il s’est plus particulièrement intéressé à la topologie de basse dimension, c’est-à-dire les dimensions 2, 3 et 4.
Il parlait de sa jeunesse mathématique comme d’une période exaltante marquée par des avancées importantes. Orsay était d’ailleurs à cette époque le centre de la topologie en France. Parmi les travaux de Lucien, avec le risque d’être un peu réducteur, je voudrais mentionner l’étude des difféomorphismes du plan et des surfaces avec des extensions de certains théorèmes de Brouwer (dits théorèmes de translation), sujet avec peu de technologie à disposition donc d’une grande difficulté. Lorsqu’il est arrivé à Grenoble, les topologues étaient Jean Barge qui a fait un court séjour à l’IF, Yves Carrière, Francis Sergeraert, Vlad Sergiescu (qui se dit topologue à 75% seulement). En même temps que Lucien, a été recruté Peter Greenberg comme MCF qui est malheureusement décédé accidentellement peu de temps après. Comme Vlad, j’ai l’impression que Lucien a été (officiellement ou pas) chargé de développer la topologie dans notre laboratoire. L’année suivante son complice de toujours Alexis Marin est arrivé et Christine Lescop en 1993. [...]
Autour de ce noyau le thème topologie s’est alors développé  à un rythme soutenu jusqu’à devenir ce qu’il est aujourd’hui. Au risque de froisser des collègues je pense vraiment que Lucien a joué un rôle moteur dans ce développement. Il a eu plusieurs élèves dont Frédéric Leroux actuellement professeur à l’Université PVI et également spécialiste de topologie en dimension 2. Lucien avait une vraie passion pour les mathématiques et dix jours avant son décès, lors de notre dernière discussion, cette passion était toujours vivace.
Lucien a assumé des tâches administratives comme la responsabilité de la bibliothèque et la direction de l’UFR de mathématiques [...]. Même si quelques-unes des affirmations ci-dessus relèvent de l’interprétation plutôt que de la réalité je crois pouvoir affirmer que l’apport de Lucien à l'évolution scientifique du laboratoire a été considérable et en a changé le paysage.

Gérard Besson, Directeur du laboratoire 2011-2015

logo uga logo cnrs